Le cannabis pour traiter les crises d’épilepsie

Étude et de témoignages

Une étude et de nombreux témoignages démontrent l’efficacité du cannabis pour traiter les crises d’épilepsie. Cette maladie peut devenir handicapante surtout lorsque les crises sont graves et répétées. Les médicaments classiques – lorsqu’ils ont une action bénéfique – provoquent des effets secondaires très gênants. Et lorsque rien ne fonctionne, le recours au cannabis s’impose comme une solution de la dernière chance… avec succès.

En 2002, une équipe de chercheur avait lancé une recherche sur des souris en laboratoire. Les résultats avaient été suffisamment probant pour donner suite à de nombreux articles dans la presse spécialisée. L’étude révèle que les endocannabinoïdes possèdent une action efficace sur les crises. Et lorsque les récepteurs cannabinoïdes présents dans les cellules du corps sont ihnibés, les contractions musculaires reprennent.
C’est l’action du CBD qui calme les crises de manière spectaculaire. Le Cannabinol est présent dans les graines de cannabis à fort de CBD.

Le cannabis est utilisé depuis la nuit des temps comme médicament pour lutter contre les crises d’épilepsie. D’après les récits historiques, ce serait même son utilisation médicinale première.
Même si les études scientifiques sont insuffisantes car trop anecdotiques, aujourd’hui, des patients se tournent vers le cannabis pour remédier à leur pathologie. Et avec succès.
Les quelques recherches menées sur le sujet démontrent que le CBD réduit considérablement la fréquence des crises. A titre indicatif, les posologies avec lesquelles les rares tests ont été menés varient de 200 à 1200 mg de Cannabinol.

Des témoignages pour appuyer la recherche

Le CBD a un avantage énorme dans le cadre de traitements thérapeutiques. Son effet n’est pas psychoactif.  C’est pourquoi, des enfants ont été traités avec ce cannabinoïde.

L’histoire de Charlotte Figi, 6 ans

charlotte figiL’histoire de Charlotte, 6 ans, avait retenu l’attention des médias américains pendant un temps. Cette gamine contractait jusqu’à 300 crises d’épilepsie par semaine. Autant dire, que la gravité de la maladie provoquait un lourd handicap. A l’âge de 3 mois, la petite Charlotte Figi faisait sa première crise. Elle avait duré 30 minutes. D’autres crises se sont succédés et les médecins se sont trouvés impuissant face au diagnostic. L’eUnfant était atteinte du Syndrome de Dravet, une forme rare d’épilepsie pour laquelle la médecine traditionnelle demeure impuissante.
Le père de Charlotte faisait partis des forces armées. Il a démissionné pour s’occuper de sa fille à temps complet. Le papa a effectué beaucoup de recherche jusqu’à tomber sur une vidéo témoignant de la rémission d’un adolescent grâce au cannabis. Les dégâts sur le cerveau de la petite était tels que deux médecins ont donné leur feu vert à l’usage médical du cannabis pour l’enfant.
Le père, Paige, a tout d’abord trouvé auprès d’un dispensaire du Colorado une variété de cannabis faible en THC et forte en CBD. Puis, un de ces amis a transformé l’herbe en huile (BHO). Des doses très minimes ont d’abord été administrée à la petite. Les résultats ont été au-delà des rêves de la famille de Charlotte. Au fur et à mesure du traitement, les crises s’espaçaient progressivement d’une heure jusqu’à 7 jours.
Le père a cherché ensuite à se fournir auprès des plus gros producteurs de cannabis médicinal de l’Etat du Colorado. A ce moment-là, les cannabiculteurs venaient de mettre au point une variété à forte teneur en CBD et sans THC. (17 % de CBD et 0 % de THC.) Les résultats avec cette herbe était tellement salutaire pour l’enfant que les deux producteurs ont décidé de baptiser la variété « Charlotte’s Web ». Aujourd’hui, Charlotte vit normalement comme tous les enfants de son âge en pleine santé.

Gwenevere, 3 ans, sauvée grâce au cannabis

gwenevere repetskiL’autre témoignage vient du Canada et raconte l’histoire de Gwenevere, 3 ans. La fillette subissait plus de 50 crises d’épilepsie par jour. Le père, Alex Repetski a passé un an et demi à chercher une solution pour sa fille qu’il ne supportait plus de voir souffrir à ce point.
Les crises de Gwenevere se répétaient à tel point qu’elle ne pouvait même plus s’assoir. Les médecins traitants de l’enfant lui avaient prescrit jusqu’à 9 traitements simultanés, mais en vain.
Au cours de ses recherche, Alex avait trouvé l’information qu’il allait changer la vie de sa fille. Des témoignages sur l’efficacité du CBD sur les crises épileptiques.
Face à l’ampleur de la situation et l’aggravation sans précédent de son état de santé, le médecin de famille donne son accord à un traitement thérapeutique avec du cannabis. A l’époque, l’huile de cannabis n’était pas encore légale dans le pays pour usage médicinal. Seul, l’herbe était autorisée. Hors de question de donner de l’herbe à un enfant, encore moins de la faire fumer ou inhaler avec un vaporisateur.
Alex s’est alors enquis de la manière de fabriquer de l’huile. Il a fait tester le produit dans un laboratoire afin de s’assurer que le BHO était propre à la consommation.
Une fois le produit validé, Alex a administré de très petites quantités d’huile à Gwenevere à raison de 3 fois par jour. Plusieurs essais ont été effectués afin de déterminer la posologie adaptée à sa fille.
Deux jours après le traitement, Gwenevere a fait une crise mineure. Et ensuite, le calme plat. La fillette a pu apprendre à marcher et à s’alimenter toute seule.
Le père est conscient que l’huile de cannabis 100 % CBD ne guérit pas l’épilepsie même si elle la soigne avec un succès incontestable. Il demande qu’un vrai programme de recherche sur l’huile de CBD soit mis en place car les effets de la plante sont miraculeux.

 

Responsabilité Médicale
Les informations sur le cannabis médicinal contenues sur ce site (ou liées) n’ont qu’un objectif informatif. Queen Seeds vous invite à consulter votre médecin qui est votre seul référent.

Laisser un commentaire