Le cannabis et le syndrome de La Tourette

Les traitements cliniques actuels s’avèrent assez inefficaces dans la lutte contre le syndrome Gille de La Tourette. L’usage du cannabis pour soulager les symptômes semble pour le moment la meilleure alternative. 15 ans de recherches des effets du cannabis sur cette maladie comportementale prouvent que le THC se positionne comme un médicament efficace.

cannabis traitement syndrome tourette

Deux études sérieuses sur l’amélioration du syndrome de La Tourette avec le cannabis

1% de la population mondiale serait atteinte du syndrome de La Tourette. Cette maladie reste encore assez mal connue. Les chercheurs n’obtiennent que des résultats très passables avec des traitements à base de molécules chimiques.
Une scientifique allemande étudie depuis 15 ans les effets du cannabis sur cette maladie comportementale. Le Docteur Kirsten Muller-Vahl a réalisé deux études cliniques. Cette chercheuse et médecin au Département de Neurologie de l’Ecole Médicale d’Hanovre s’est intéressée aux vertus thérapeutiques du cannabis après avoir pris connaissance d’informations marginales sur l’amélioration du syndrome après utilisation de la plante. Certains des patients fréquentant son service avaient témoigné d’une amélioration de leur état après avoir fumé du cannabis.

Le syndrome de La Tourette c’est quoi ?

Le syndrome Gilles de La Tourette est une maladie neuropsychiatrique grave et qualifiée de complexe par les spécialistes. La maladie se déclenche généralement lors de l’enfance ou de l’adolescence. Les origines de la pathologie restent pour le moment obscures.
Les malades souffrent de tics nerveux, de contractions incontrôlées des muscles situées généralement sur le visage, le cou et les épaules. Ces manifestations sont accompagnées dans la majeure partie des cas, de troubles comportementaux : automutilation et hypersexualité. Des tics verbaux font partis des symptômes : sons, insultes et grossièretés. L’hyperactivité s’ajoute à ce mal ainsi qu’un déficit de l’attention similaire à celui du TDAH. Des compulsions sont également observées dans certains cas ainsi que des idées obsessionnelles.

Le cannabis et le syndrome de La Tourette
3.3 (66.67%) 3 votes

2 Commentaires

  1. Embarek dit :

    Aidez moi svp

  2. www.na.ca dit :

    Bien que je soit bien placé pour affirmer que le cannabis procure plusieurs bienfaits PHYSIQUE que la médecine n’a pas encore réussie à soulager, le syndrome gilles de la tourette entraine plusieurs COMORBIDITÉS dont l’hypersexualité ne fait pas partie. Et dont les grossièreté et les insultes ne font que rarement partie. Ces grossièreté sont des tics sonores que l’on appel coprolalie (ou écholalie si se sont des grossièreté ou insulte entendu ou vue quelque part au paravant. Quant à la médecine elle n’est pas miraculeuse mais assez généralement prise par plusieurs d’entre nous. Les effets du cannabis et de certaines substance chimique issue de cannabis peuvent altéré l’effet des médicament (particulièrement les antidépresseur, plusieurs en prennent). Le syndrome gilles de la tourette est un trouble qui entraine de l’épuisement physique, des douleurs musculaires et des os, de la tension coporel constante et de l’éternel insatisfaction. Le weed peut certainement aidé à rire et délirer comme jamais, soulagé notre tension corporelle et nos mal de tics. Mais malheureusement lorsque le joint s’éteint et qu’on en a plus, back to the reel life. Et comme le dit l’image nous sommes des grands compulsif. Alors ont fume et on fume jusqu’à ce que ça nous pète en pleine face.

Laisser un commentaire