Vaporisateur, le moyen le plus sain pour consommer du cannabis ?

Utiliser un vaporisateur est le moyen le plus sain pour consommer du cannabis. La combustion peut entraîner des gênes respiratoires. Et les températures très hautes d’un joint ne permettent pas de tirer tous les avantages médicinaux du cannabis.

vaporisateurs cannabis

Le cannabis est bon pour la santé

Le cannabis est bon pour la santé. Des études scientifiques le prouvent à bien des égards. Mais, restons humble, nous ne savons pas encore tout sur les effets bénéfiques du cannabis.
Le mode de consommation du cannabis le plus populaire est l’inhalation de la fumée à partir d’un joint composé en général de tabac et d’herbe. Fumer des joints entraîne l’absorption de dioxyde de carbone dû à la combustion de la matière. Ce gaz est néfaste pour la santé des poumons – bien qu’une étude ait conclu que les fumeurs de tabac devraient aussi fumer du cannabis pour éviter le pire. La fumée d’un joint comporte des éléments cancérigènes avec des effets indésirables sur les bronches et les poumons. Les voies respiratoires peuvent s’en trouver encombrées ou irritées. Et persister dans ce mode d’administration n’arrangera pas la situation.

Le vaporisateur, meilleur mode d’administration du cannabis

Le vaporisateur ne produit de fumée et ne dégage ainsi pas de dioxyde de carbone. L’herbe placée dans le vapo est dégagée de toute son humidité. La déshydratation du produit fabrique de la vapeur. C’est cette vapeur qui est inhalée. La vaporisation permet de consommer la totalité des cannabinoïdes présents dans le cannabis. Mais, ce n’est pas tout : les produits chimiques sont totalement éliminés. Il ne s’agit pas seulement et nécessairement de ceux qui sont présents dans l’herbe – si celle-ci n’est pas cultivée de manière biologique. L’air et en particulier celui des habitations est chargé en particules exotiques. La fumée d’un feu de bois est également chargée en dioxyde.
consumme vaporisateur cannabis
La combustion des cannabinoïdes à température idéale

En fumant un joint, les éléments psychoactifs et médicinaux du cannabis sont brûlés à 800° C. Cette température est bien trop élevée pour tirer parti des bienfaits médicinaux du cannabis. Les besoins thérapeutiques varient en fonction des patients. Aussi, pour bénéficier de tous les avantages médicinaux du cannabis, un vaporisateur est un outil idéal pour choisir le ou les cannabinoïde(s) nécessaire(s) aux besoins du patient.
THC, CBD et CBN ne s’évaporent pas tous à la même température. Le vaporisateur permet de régler la température de vaporisation. Ainsi, les cannabinoïdes à utiliser sont parfaitement ciblés.
S’il fallait établir une moyenne de la température idéale, elle se situerait entre 180 et 200°C. Nous sommes très loin des 800°C du joint.
Voici la liste des températures idéales pour vaporiser les cannabinoïdes les plus connus (car les plus étudiés.)

THC : 157 °C

En terme scientifique, le THC porte le doux nom de Delta-9-tétrahydrocannabinol. Il est le cannabinoïde le plus connu. Du taux de THC inhalé dépend le fameux high qui s’en suit. Il s’agit d’un effet euphorisant, clair et énergétique.

CBD : 160 à 180 °C

Le CBD est une star désormais dans le monde cannabique. Ces effets sont très nombreux. A lui tout seul, il regroupe la presque totalité des bienfaits médicinaux du cannabis.

Delta-8-THC : 175 à 178 °C

Le Delta 8 et le Delta 9 sont souvent fusionnés dans les articles de presse pour évoquer le THC. Hors, qu’il soit Delta 8 ou Delta 9, le THC est différent.
Pour le moment, le Delta-8-tétrahydrocannabinol se trouve en cours d’étude. Mais, les premiers résultats sont très prometteurs et il semble que ses avantages médicinaux soient encore plus élevés que celui du Delta 9. Le Delta-8-THC apporterait les mêmes effets thérapeutiques que son célèbre cousin mais sans les effets psychoactifs.

Vaporisateur, le moyen le plus sain pour consommer du cannabis ?
3.3 (65%) 4 votes

Laisser un commentaire