Culture en SCROG

L’appellation SCROG signifie Screen of Green. A ne pas confondre avec le SOG, Sea of Green.
Le principe du SCROG est d’obtenir un rendement maximum avec un minimum de plantes.
Comment s’y prendre ? Voici les explications.

SCROG Screen of green

Le principe du SCROG

Le principe du SCROG est de cultiver quelques pieds de cannabis et obtenir un rendement équivalent de celui d’une culture en One Bud ou SOG. Ainsi, à partir de 5 graines de cannabis, parfois moins, le cultivateur peut obtenir un rendement de 500 grammes par mètre carré (en moyenne).

La base de cette technique s’appelle le palissage. Il s’agit de poser un grillage (ou un filet) à 20 cm au-dessus des plantes en croissance. L’écartement des mailles du grillage se situe entre 5 et 10 cm. Le grillage se positionne sur toute la surface de la culture.
Après la germination, les pieds sont placés dans des grands pots de 11 à 17 L. Moins il y a de plantes, plus les pots sont grands. Le SCROG fonctionne même avec une seule plante. Dans ce cas, c’est dans un pot de 25 L que la plante évoluera.

En grandissant, les plants vont commencer à toucher et à dépasser le grillage. Il faut alors aider les branches à s’enrouler autour des mailles. De cette manière, la croissance du bud central se trouve limitée et les branches secondaires se développent plus facilement. L’espace utilisé par les branches ne doit pas dépasser les 70 % en moyenne de la surface totale de la grille. Cela permet aux futurs buds de respirer et d’accroître leurs développements sans gêne.

Le SCROG est parfaitement adapté aux plantes de type Sativa. Ces variétés de cannabis grandissent beaucoup, bien davantage que leurs cousines Indica. Et leurs dimensions gigantesques pourraient ne plus être adéquates avec la hauteur de l’armoire de culture et de la limite entre la lampe et le sommet des plantes.

Pour une culture de graines de cannabis Sativa, le grillage doit être rempli à 50 ou 60 % maximum. Dans le cas de graines de cannabis Indica, le remplissage peut s’élever jusqu’à 80 %. Donc, dans le cas de graines de cannabis hybrides Sativa/Indica, 70 % de remplissage est préconisé.

Avant d’arriver à ce résultat, la période de croissance s’avère plus longue que pour une culture traditionnelle. Mais, le jeu en vaut la chandelle car le rendement se révèle similaire à celui d’une méthode SOG ou One Bud.

Une fois que le pourcentage du grillage est rempli en fonction du type de variété cultivée, il est temps de passer en floraison.

La méthode SCROG étape après étape

  1. Déposer les graines dans de l’eau déminéralisée pendant une nuit ou 12 heures et dans le noir.
  2. Planter les graines dans des pots de 0,5 à 1 L. Un substrat neutre comme de la terre de germination est requis pour assurer la pérennité des jeunes plants. remplis de terre germination (un substrat neutre). Allumer la lumière. Une lampe ECO de 250 W est largement suffisante pendant quelques jours. Arroser avec de l’eau déminéralisée avec une dose de stimulateur de racines. A défaut d’eau déminéralisée, l’eau du robinet est acceptable en ajustant le pH.
  3. Dès que les racines pointent le bout de leur nez dans le bas du pot, il est temps de transplanter les jeunes pousses dans leurs pots définitifs (11 à 17 L). Il est temps d’utiliser une une lampe de croissance type PH d’une puissance de 400 W*. La période lumineuse de la croissance (18/6) est conservée. Arroser avec de l’eau au pH ajusté avec du racinaire et tout ce que préconise le schéma de culture de la marque d’engrais utilisée.
  4. Pendant la croissance, courber l’apex (le bud principal) autour du grillage et aider les branches secondaires à se faire une place dans les interstices du grillage.
  5. Après 4 à 5 semaines, le grillage est rempli. Le passage en floraison peut avoir lieu. Passer la la période lumineuse à 12 heures de lumière et 12 heures de noir. Remplacer la lampe de croissance par une lampe de floraison de 600 W*.
  6. Puis, suivez bien les recommandations de la marque d’engrais afin d’alimenter correctement les plantes.

* Des lampes mixtes peuvent remplacer la lampe de croissance et la lampe de floraison.

Les avantages du SCROG

Une économie sur les graines. Le but étant d’obtenir une récolte à haut rendement avec un nombre de pieds minime.

Le palissage permet d’obtenir une culture très uniforme.

5 plantes donnent 100 g de têtes sèches chacunes en moyenne, soit 500 g/m². Il est bien entendu possible de faire davantage si tous les paramètres climatologiques sont au vert (température et hygrométrie)

Listes des graines de cannabis Queen Seeds adaptées au SCROG

  • NL Apollo G13
  • Jack Widow
  • White Widow
  • Apolo Jack
  • Big Jack
  • Rocket
  • Bazooka
  • Jack Widow 2.0
  • B56
  • Mexicativa
  • Skunky +
  • Queen Warrior
  • Apolo Jack 2.0 (bientôt disponible)
  • Power Queen Maxi Auto
  • Strike Auto
  • Kalach Auto
  • Boreale Auto
  • Queen Cheeze Auto
  • Amnesy Auto
Culture en SCROG
4 (80%) 2 votes

Laisser un commentaire