Rempotage des plantes de cannabis

Conseils de rempotage des graines de cannabis Queen Seeds
Le rempotage est la transplantation d’une plante ayant grandi dans un petit pot vers un pot plus grand. Cette action permet aux racines de s’étendre dans un espace plus vaste. En effet, le système radiculaire d’une plante occupe toute la place dont il dispose. Plus l’espace est grand, plus les racines grandissent. Et plus les racines grandissent, plus la plante grandit. Le rempotage compte parmi les étapes importantes du cycle de culture du cannabis. La procédure est simple mais un peu délicate. Les conseils qui suivent, permettent à chacun de réussir cette manipulation. L’objectif premier est de garder l’intégrité du système racinaire. C’est pourquoi, le rempotage doit s’effectuer avec beaucoup de délicatesse. Si des racines venaient à casser, la plante souffrirait de stress avec pour conséquence un développement moins optimal.

Une terre bien sèche

Le rempotage doit s’effectuer au moment où la terre des plantes est bien sèche. L’opération s’en trouve facilitée car la motte est plus facile à manipuler.

A éviter

Le début de croissance (quelques jours après la germination) dans des pots de trop petite dimension crée un tapis de racine autour de la motte. L’accumulation de racines empêche les micro-radicelles de respirer. Le risque de pourritures et de maladies s’en trouve alors nettement augmenté.

Rempotage en début de culture

En début de culture, le rempotage doit se faire dans une terre de type Light Mix. Cette gamme de substrat est stabilisée, décontaminée et engraissée. Pendant deux semaines, il est inutile d’ajouter des fertilisants à l’eau d’arrosage. La terre contient tout ce qui est nécessaire au bon développement de la plante.

Rempoter lors du passage en floraison

Le rempotage juste avant de provoquer la floraison des plantes est une autre option. Dans ce cas, une terre de type All Mix est adéquate. Elle est plus riche en engrais que Light Mix et contient tous les besoins nutritifs de la plante pour les 2 à 3 premières semaines de floraison.

Du racinaire

Si l’engraissage n’est pas nécessaire pendant 15 jours à 21 jours selon le moment de la transplantation, un complément racinaire est fortement conseillé. Il stimule la croissance de racines saines. Il a également pour effet de tranquilliser la plante après le très léger stress qu’elle subit au moment du rempotage. Plusieurs produits sont disponibles sur le marché des radiculaires. Queen Seeds en recommande 3 pour les avoir tous testés et travailler constamment avec certains d’entre eux :

Les étapes du rempotage du cannabis

La réussite d’un rempotage dépend du bon suivi des critères suivants. Cette méthode est approuvée par nos professionnels et s’avère être hautement fiables :

  1. Déposer une fine couche de billes d’argiles au fond du pot d’environ 2 centimètres.
  2. Verser un peu de terreau (Light Mix ou All Mix) sur les billes d’argiles.
  3. Puis placer un petit pot au centre, et ajouter de la terre sur chacun des côtés, jusqu’au sommet du petit pot.
  4. Appuyer légèrement sur les parois du petit pot pour compresser la terre et afin de bien en inscrire la forme. Retirer délicatement le pot.
  5. Le but de la manœuvre est d’obtenir l’empreinte précise de la dimension du petit pot dans le gros.
  6. Pour décoller la motte de terre, presser les bords du pot de la plante. Placer main sur le sommet du pot, les doigts entre la tige. Retourner le pot. La motte s’extrait alors facilement.
  7. Placer la motte dans l’empreinte faite précédemment à l’intérieur du gros pot. Attention à ne pas tirer la plante par le tronc au risque d’endommager la racine principale.
  8. Ajouter ensuite une légère couche de terreau sur la surface. Ne pas tasser afin que les racines respirent correctement.
  9. Le rempotage est terminé, il est temps d’arroser vos plantes.
Queen Seeds vous conseiller d’arroser vos plantes avec de l’eau déminéralisée durant les premières semaines de croissance.
Rempotage des plantes de cannabis
4.3 (85%) 4 votes

Laisser un commentaire